Dans les deux premiers articles, je vous ai donné des astuces pour résoudre des problèmes qu’on rencontre souvent quand on est gros. Mais pas que. En fait, beaucoup de gens les subissent. Et comment profiter d’une sortie quand on a les cuisses en feu et le dos en compote ?

Pour finir cette série, je vous propose en bonus une liste de mes objets fétiches quand je dois sortir. Certains objet de la liste sont toujours dans mon sac, d’autres vont plus dépendre des conditions météos ou du type de sortie. A vous de piocher ce qui vous intéresse !

(suite…)


Dans les festivals, il arrive souvent qu’on marche, on attend, on re-marche, on piétines, on re-re-marche

Comment faire pour rester debout tout ce temps ?

Hé oui, quand on va à une grosse (ou moins grosse) manifestation, que ça soit un festival, une foire, ou encore un parc d’attraction, on marche beaucoup. Mais pas que. On piétine aussi. Et ça c’est pire. Au bout de pas longtemps, on a souvent mal au pieds, mal aux genoux, mal au dos…

J’en ai un horrible souvenir l’année dernière quand, après être restée debout trop longtemps pour être bien placée au concert de Rammstein, je me suis rendue compte que je ne pouvais plus rester debout une minute de plus. Des crampes qui commençaient à s’installer, l’impression que mes jambes ne pouvaient plus me porter et un malaise général… Résultat, j’ai raté les 3/4 du concert. L’horreur ! Alors comme je ne voulais surtout pas revivre ça cette année, j’ai pris mes précautions.

(suite…)


Ah, les frottements des cuisses. C’est un vrai calvaire. On n’ose pas porter nos petites robes légères, on n’ose pas faire de sortie qui demande plus de 5 minutes de marche… Y en a qui rêvent d’avoir un tigh gap rien que pour éviter ça.

Déjà, j’aimerais lever un malentendu : vous n’êtes pas seule ! On n’en parle pas (peut-être parce qu’on croit que c’est réservé aux gros ?), mais en fait beaucoup de monde en souffre. Les femmes en jupe, les hommes avec leurs caleçons, les sportifs… Perso, si je marche beaucoup, j’en ai même en jean. Donc c’est vraiment LE truc à prévoir quand on doit beaucoup marcher pour ne pas avoir les cuisses en feu au bout d’une demi-heure.

Mais heureusement, j’ai des astuces adaptées à toutes les situations pour les éviter. Vous trouverez forcément celle qu’il vous faut !

(suite…)


Je n’ai pas donné beaucoup de signe de vie récemment car j’étais pas mal prise à côté. Eh oui, c’était mes dernières semaines de boulot alors il a fallu mettre un coup de collier pour boucler les projets en cours. Mais maintenant c’est fini, et je suis assez excitée de pouvoir me consacrer à fond à Libérez les Bourrelets !

Alors pour marquer le coup je vous propose dans les jours qui suivent une série sur les festivals et autres foires de l’été.

Parce que les festivals, c’est cool, mais c’est quand même méga crevant. Tu marches, tu attends, tu re-marches, tu restes debout pour apercevoir le haut de la crête du chanteur au dessus des têtes, tu re-re-marches, tu restes debout parce que tu te rends bien compte que ça fait chier tout le monde si tu restes assise au milieu de la foule (ou pire, tu sais que si tu t’assois tu seras piétinée en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire), tu re-re-re-marches… Souvent, ça dure plusieurs jours. Sans compter qu’en général, on en profite pour faire la fiesta (en tout cas moi, j’en profites). C’est pas facile. Même pour quelqu’un qui est en bonne forme physique, c’est crevant.

(suite…)