La guerre aux frottements est déclarée ! (Série festivals de l’été 2/4)


Ah, les frottements des cuisses. C’est un vrai calvaire. On n’ose pas porter nos petites robes légères, on n’ose pas faire de sortie qui demande plus de 5 minutes de marche… Y en a qui rêvent d’avoir un tigh gap rien que pour éviter ça.

Déjà, j’aimerais lever un malentendu : vous n’êtes pas seule ! On n’en parle pas (peut-être parce qu’on croit que c’est réservé aux gros ?), mais en fait beaucoup de monde en souffre. Les femmes en jupe, les hommes avec leurs caleçons, les sportifs… Perso, si je marche beaucoup, j’en ai même en jean. Donc c’est vraiment LE truc à prévoir quand on doit beaucoup marcher pour ne pas avoir les cuisses en feu au bout d’une demi-heure.

Mais heureusement, j’ai des astuces adaptées à toutes les situations pour les éviter. Vous trouverez forcément celle qu’il vous faut !

Cet article fait partie de la série sur les foires et festivals de l’été. Vous avez manqué le début ? Cliquez ici pour lire le premier article de la série.

Le leggings le plus confortable de la création

J’ai qu’un seul vêtement dans lequel je suis assurée de ne jamais en avoir, alors c’est ce que je mets en festival. Le confort avant tout. C’est le leggings magique :

Le leggings sans couture, arme absolue anti-frottement des cuisses
Le leggings sans couture, arme absolue anti-frottement des cuisses

Mi collant-mi leggings, c’est LE vêtement que je mets (été comme hiver) dès que je veux être ultra confortable. Il s’agit leggings sans couture Taillissime. Génial, mais malheureusement il n’existe plus en ce moment, peut être qu’il reviendra à l’automne. Alors oui, en été il tient chaud (il monte quasiment jusqu’à la poitrine). Mais il ne tombe jamais, je n’ai jamais d’irritations aux cuisses, il ne sert pas, et il est suffisamment extensible pour que je puisse le remonter façon corsaire sans qu’il me coupe la circulation. En plus, il me va jusqu’aux chevilles (j’ai des jambes assez grandes donc c’est pas le cas avec tous les leggings). L’avantage d’un leggings long c’est qu’il protège aussi du soleil, pratique en plein après-midi !

Remplacez votre culotte par un short

L’autre solution que j’utilise plus au jour le jour en été, c’est le petit short en coton. On en trouve dans les rayons lingerie (le fameux panty de grand mère) : avec dentelle, en version invisible, couleur chair… Vous aurez l’embarras du choix. Vous avez même de nombreuses versions gainantes, mais pour en avoir porté longtemps je vous les déconseille : ça roule, ça fait des marques au niveau des élastiques, et franchement c’est pas confortable. Enfin, la dernière option (celle que j’utilise) c’est le short basique du célèbre magasin de sport (souvent moins cher, mais aussi moins discret car vous n’aurez pas le choix de la couleur).

Pensez à choisir un modèle assez long pour qu’il ne roule pas au dessus de votre cuisse ! Pour vous donner une idée, les miens font 25 cm environ à l’entrejambe. C’est juste ce qu’il me faut : plus court, ça remonte.

Le gros avantage d’un short en coton c’est qu’on peut le mettre directement comme sous-vêtement, donc on n’a pas plus chaud que si on avait juste une culotte.

Mais je ne lui fais pas confiance pour 4 jours de marche non-stop, car ça bouloche assez vite à l’entrejambe et du coup si je marche beaucoup ça irrite quand même. Après, ça dépend beaucoup des marques, donc vous n’aurez peut-être pas ce problème.

A tester : la crème anti-frottement

La crème anti-irritation peut être utilisée seule ou en complément d’un vêtement confortable. Vous pouvez aussi l’emporter dans votre sac à main pour l’avoir en cas de besoin. On en trouve en magasin de sport ou en pharmacie. Pensez à lire des avis, certains sont excellents d’autres sont plus mitigés.

Personnellement j’ai testé celle de chez Décathlon. Elle est correcte même si je ne lui ferai pas confiance pour être efficace pendant une journée entière. Par contre elle m’a sauvé la vie quand une journée l’élastique de ma culotte a essayé de me couper la jambe.

Pour celles qui ont peur de la compositions de ces crèmes, vous pouvez aller vérifier les composants sur le site la vérité sur les cosmétiques. Je l’ai fait pour celle de Décathlon parce que je n’aime pas mettre des produits chimique sur ma peau, et franchement c’était moins pire que ce que je m’imaginais (et moins pire que la crème Nok, que pour le coup je vous conseille vraiment pas). Le seul produit embêtant c’est le silicone (dimethicone).

Composition de la crème anti-frottement décathlon
Composition de la crème anti-frottement décathlon

Du coup, si vous voulez utiliser cette crème plus que quelques fois par an, je vous conseille vivement d’en fabriquer vous-même une version plus naturelle. Je vous propose ma recette ultra simple de baume anti-frottements :

[thrive_custom_box title=”Beaume anti-frottement ultra simple” style=”dark” type=”color” color=”#8b5cc933″ border=”#8b5cc933″]

Ingrédients :

  • 1 cuillère à café de cire d’abeille ou de cire de soja
  • 1 cuillère à soupe de beurre de karité
  • 2 cuillères à soupe d’huile. Le top pour protéger votre le peau c’est le macérat de calendula. Mais n’importe quelle huile de votre placard de cuisine fera l’affaire. Oui, même de l’huile d’olive.
  • 2 gouttes de vitamine E (si vous n’avez pas de vitamine E, choisissez une huile riche en vitamine E comme l’huile de pépin de raisin, sinon réduisez les quantités car votre baume risque de rancir rapidement)
  • facultatif : 5 gouttes d’huile essentielle de lavande (ou autre huile essentielle apaisante ou cicatrisante)
  • 1 petit pot ou bocal pour stocker le baume (à récupérer dans vos bocaux alimentaires ou des contenants de cosmétiques)
  • 1 bol, une casserole et 1 cuillère

Ces ingrédients peuvent vous sembler barbares, mais ils se trouvent facilement en magasin bio ou sur des boutiques de cosmétiques maison ou naturelles sur internet.

Préparation :

  1. Nettoyez vos mains et le plan de travail
  2. Stérilisez vos ustensiles (bol, cuillère et bocal) : le plus simple est de les tremper dans de l’alcool à 90° ou à défaut de la vodka, puis de les laisser sécher à l’air libre. Sinon, si ils ne comportent pas de matière plastique, vous pouvez les faire bouillir dans une casserole d’eau pendant 5 minutes.
  3. Mettez le beurre de karité, l’huile, la cire et la vitamine E dans le bol, et faites fondre le tout au bain marie à feu doux-moyen. L’eau du bain marie ne doit pas bouillir : coupez le feu dès que vous voyez apparaître des petites bulles.
  4. Quand le mélange est entièrement  fondu et homogène, sortez le du bain marie et laissez le tiédir. Ajoutez alors l’huile essentielle et mélangez avant de verser dans le bocal.
  5. Laissez prendre votre baume au frigo pendant 6 à 12h puis conservez-le à température ambiante (au frigo il deviendrait tout dur) et à l’abri de la lumière. Vous pouvez le conserver de 1 à 2 mois, jetez le dès que vous constatez un changement d’odeur.

Vous pouvez réutiliser vos ustensiles pour un usage alimentaire après les avoir soigneusement lavés à la main ou au lave-vaisselle, les ingrédients utilisés n’étant pas toxiques.

Remarque : la cire peut parfois laisser une pellicule difficile à nettoyer sur les ustensiles (c’est ce qui protège nos cuisses !). Dans ce cas refaites la fondre et essuyez vos ustensiles avec un essuie-tout avant de les laver normalement à l’eau bien chaude.

[/thrive_custom_box]

Ce baume ultra facile à réaliser est aussi efficace qu’une crème mais il est beaucoup plus gras. Il y a donc un risque que cela tâche vos vêtements, surtout s’ils sont en tissu léger (ça ne m’est jamais arrivé, mais on ne sait jamais). Pour l’éviter, appliquez-le à l’avance, et faites un test en mettant contre votre peau une partie cachée du vêtement. Si vous souhaitez fabriquer une crème traditionnelle, vous pourrez trouver des recettes sur internet, également à base de beurre de karité et de cire d’abeille. Ces recettes demandent par contre plus d’ingrédients et sont plus complexes à réaliser.

L’avantage de ce type de crème, c’est que vous pouvez aussi en mettre aux autres zones à risques : pieds (évite les ampoules et les échauffements), aisselles… Ça marche en prévention, ou quand vous commencez à sentir une irritation. Ça marche aussi quand vous portez un pantalon ! Toutes les crèmes ne fonctionnent pas pareil pour tout le monde, alors testez pour voir ce qui vous convient le mieux !

Les bandelettes

Bandelettes en dentelle anti frottement des cuisses

Dernière solution, les bandelettes. Top si vous voulez de quelque chose de discret, sexy, et que vous ne voulez pas vous badigeonner de crème cracrabeurk.

J’ai personnellement testé ces bandelettes. C’est vraiment confortable et léger. Par contre il est indispensable de choisir la bonne taille ! Les miennes sont un peu trop grandes du coup elles ne tiennent pas bien en place. Donc mesurez vous bien, demandez de l’aide à quelqu’un pour être sûre que vous prenez la mesure bien droite. Si les tailles sont en pouce ne faites pas de conversions “au pif”, demandez à google. Et si vous hésitez entre deux tailles, prenez la plus petite. Vous ne voulez pas avoir vos bandelettes qui vous tombent sur la cheville pendant que vous marchez !

Voilà toutes mes techniques pour éviter les frottements des cuisses. Qui dit marche extrême, dit solution extrême. Je met alors mon leggings fétiche. Mais sinon, je varie entre toutes suivant les situations. Et j’ai toujours un petit pot de ma crème anti-frottement dans mon sac à main ! Et vous, quelles sont vos astuces pour éviter d’avoir les cuisses en sang au moindre pas ?

Dans le prochain article de la série, je vous expliquerai comment éviter d’avoir mal au dos et aux pieds dès que vous devez rester debout plus de 10 minutes. Rendez-vous la semaine prochaine !

comments powered by HyperComments
10 objets indispensables pour une sortie réussie | Libérez les Bourrelets
2019-02-28 14:01:07
[…] pas que. En fait, beaucoup de gens les subissent. Et comment profiter d’une sortie quand on a les cuisses en feu et le dos en compote […]
Eviter le mal de dos en restant debout | Libérez les Bourrelets
2019-02-28 14:01:38
[…] La guerre aux frottements est déclarée […]
Astuces pour profiter des foires et festivals de l'été sans soucis
2019-02-28 14:03:11
[…] La guerre aux frottements est déclarée […]